Crise covid19 – semaine du 23/03/2020

Données ECDC du 28/03/2020

Toutes les données que j’utilise sont celles du European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC) et en particulier le lien suivant: https://covid.ourworldindata.org/data/ecdc/full_data.csv

Bonne nouvelle. Inspiré de la vidéo ci-dessous (mais en utilisant le nombre de décès au lieu du nombre de cas et en employant des échelles arithmétiques au lieu de log-log):

Comment savoir si nous gagnons contre le COVID-19 ?

j’ai fait un travail rapide de visualisation sur Excel du nombre de morts en France en plotant en Y le nombre journalier de morts et en X le nombre total de morts (au lieu d’y mettre plus classiquement la date). Cela me parait intuitif de penser que les nouveaux cas soient proportionnels au nombre de cas existants. De plus le nombre de cas est très mal mesuré en France car il y a peu de tests. Le nombre de morts attribués au covid19 est lui aussi discutable car il parait que les morts en Ehpad n’y sont presque pas mais il devrait permettre de cerner un peu mieux la réalité de l’expansion du mal.

Décès covid19 France 28/03/2020

J’ai remarqué une discontinuité entre le 20/03/2020 et le lendemain qui pourrait éventuellement être un tout premier effet du confinement. Pour le vérifier j’ai divisé alors les données en deux périodes « Début » et « Confinement » et trouvé que la droite de corrélation avait une pente nettement plus faible après cette date qu’avant. Cela pourrait être un premier signe que le confinement a déjà produit un premier effet positif étonnant après seulement trois jours de confinement. Je vais suivre cela dans les prochains jours et surveiller comment évolue la droite de corrélation.

Pour l’Allemagne voici le graphe correspondant à la même échelle. Le covid19 y a progressé bien moins qu’en France puisque le pays n’a que 72 morts journaliers le 28/03/2020 pour un total de 325 morts. Est-ce dû à l’arrivée plus tardive du virus ? Est-ce dû au choix de la stratégie « Sherlock Holmes » sud-coréenne de tests massifs ciblant les personnes avec des symptômes et leur entourage ?

Décès covid19 Allemagne 28/03/2020

J’ai construit la droite de corrélation pour l’Allemagne et elle montre une pente (vitesse de croissance par rapport au nombre total de morts) de a=0,2255. Cette pente est plus forte qu’en France confinée (a=0,1677) mais moins forte qu’en France d’avant le confinement (a=0,2846)

Ceci n’est pas une démonstration académique rigoureuse mais il faudrait espérer l’arrivée rapide en France d’un grand nombre de test kits et la mise en place progressive d’une stratégie « Sherlock Holmes » ciblant les personnes avec symptômes et leur entourage.

Décès covid19 Corée du Sud 28/03/2020

Pour la Corée du Sud le graphe n’est pas à la même échelle car le pays n’a jamais dépassé neuf morts par jour (pour 51 millions d’habitants). Les points de données forment un nuage et la relation entre le nombre total de décès et le nombre de décès semble rompu. Le total des morts est très faible. Ce pays est le prix d’excellence en dehors de la Chine qui a quand même un statut particulier.

Décès covid19 Monde 28/03/2020

Dans le monde, il y a une bonne corrélation entre les décès journaliers et le nombre total de morts dus au covid19. Le coefficient R2 qui donne la qualité de la corrélation (1 étant une qualité parfaite) est de 0,9627, ce qui montre une très bonne corrélation. La pente a est la plus faible trouvée à ce jour a=0,117. Je pense que cela s’explique par la faible propagation du virus dans les pays chauds tels que ceux proches de l’équateur ou dans l’hémisphère sud.

Données du 29/03/2020

Décès covid19 France 29/03/2020

Aujourd’hui dimanche, 319 nouveaux décès ont été enregistrés. Sur le graphe, ce point est largement en dessous de la nouvelle droite de régression et donc c’est une bonne nouvelle pouvant montrer que la croissance du nombre de décès journaliers se ralenti à la suite du confinement, marqué par la flèche rouge. Le R2 sur l’ensemble des données est R2=0,9514, moins bon que celui d’hier sur l’ensemble des données (R2=0,9621) ce qui pousse en faveur d’un changement de rythme de croissance avec le confinement. La pente a=0,1694 montre aussi ce ralentissement par rapport à a=0,1848 et est très proche de la pente de a=0,1677 calculée hier sur les données d’après le confinement. Tout cela n’est pas encore bien net mais va dans la bonne direction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.