Dé😎confinés semaine du 25/05/2020

Vendredi 29/05/2020

Interrogations sur l’étude du Lancet

La mécanique médiatique de nos temps présents est désolante. En premier lieu il y a la course à publier vite et fort pour surpasser les concurrents à l’audimat ou au nombre de clics qui sont les facteurs essentiels de rémunération publicitaire. Pas question dans cette étape de se donner le temps de vérifier ou d’analyser quoi que ce soit, même pour les fameux « quotidiens de référence ». Comme tout le monde se met alors à parler de la même chose en même temps, la nouvelle résonne partout et prend une importance démesurée. Les politiciens sautent dans ce train en marche pour associer leurs noms à la nouvelle et surfer l’énergie gratuite de cette vague médiatique. Les conseils scientifiques Théodule se réunissent en urgence et « éclairent » dans le bon sens la décision publique déjà prise. Dans un deuxième temps ceux qui ont lu l’intégralité du document originel commencent à acquérir de la traction dans leurs analyses et commentaires. Alors on publie simplement un nouvel article mais sans jamais reconnaître ses erreurs et précipitations antérieures. Si le secteur de la santé est malade de ses conflits d’intérêts, le secteur des grands médias est malade de sa mise en avant des clics au détriment du contrôle de qualité.

Jeudi 28/05/2020

France

Décès par million habitants covid19 France

Cette semaine, confirmation des tendances des semaines précédentes avec même une légère amélioration du R2. Les nouveaux points de données suivent proprement la droite de régression précédente et le nouveau point de fin d’épidémie est même en diminution infime par rapport au précédent. Je maintiens donc mon calcul graphique du plafond de 31 000 décès pour le covid19 en France (par rapport au dernier chiffre de 28 600 dans la base de données ECDC)

Mercredi 27/05/2020

Étude IHU Med sur 3737 patients

La conclusion de l’étude sur 3737 patients est que diagnostiquer les patients tôt, les isoler tôt, et les traiter tôt par au moins trois jours de cocktail hydroxychloroquine et azythromicine produisent de meilleurs résultats que les autres traitements administrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.